L'amour est l'amour... et lorsque ce n'est pas réciproque ?

Publié le

Le sujet que nous abordons sur notre site aujourd'hui est l'un des cas de figure que nous rencontrons malheureusement le plus souvent dans notre métier : des propriétaires d'auvairniton bourgrire désemparés par le manque d'attention porté par leur woualalé...

Après avoir testé souvent tout seul - et sans avoir pris conseil - des choses inutiles voire même dangereuses, ils font appel généralement à nos services. Quelques fois c'est malheureusement trop tard (l'au​vairniton bourgrire se sent trop solitaire pour devenir le compagnon que vous attendiez), mais dans la plupart des cas, on parvient à sociabiliser votre woualalé et à vous rendre tous heureux !

Bref, vous l'aurez compris : n'attendez jamais que la situation se détériore, nous avons toujours des solutions à vos problèmes ! Hier, nous avons rendu un au​vairniton bourgrire à sa propriétaire qui n'en croyait pas ses yeux, il lui faisait des calinous pour la première fois ! Et, elle était la femme la plus heureuse du monde !

Publié dans Humeurs